RDC : Un culte du sacrement de communion en faveur des fidèles kimbanguistes à Nkamba

L’Eglise kimbanguiste a organisé jeudi 14 octobre à Nkamba, « Nouvelle Jérusalem », un culte de communion en faveur de nouveaux fidèles baptisés, en particulier et de tous les fidèles en général pour commémorer le seigneur Jésus-Christ à travers son mystère de transformer le pain en son corps.

Tenu, à l’occasion de la troisième journée marquant la clôture de la commémoration du 70ème double anniversaire de la disparition physique du fondateur de l’église kimbanguiste, Simon Kimbangu, à Elisabeth ville et celui de la naissance de l’actuel chef spirituel, Simon Kimbangu Kiangani, à Nkamba, le 12 octobre 1951, ce sacrement de communion et du baptême à l’église kimbanguiste est programmé trois fois par an, à l’occasion de grands événements de l’église.

Il est organisée chaque le 06 avril, date du fondement de l’église, le 08 juillet, date de la disparition physique du premier chef spirituel, Joseph Diangienda Kuntima et le 12 octobre, date de la disparition physique de Simon Kimbangu, fondateur de l’église et la naissance de Simon Kimbangu Kiangani.

La communion de l’église kimbanguiste est purement traditionnelle. Le sang de Jésus-Christ est constitué du miel naturel mélangé de l’eau bénite, par contre, le corps du Christ est fait du mélange des bananes, du maïs, d’œuf et de l’eau bénite.

Satisfecit du chef spirituel, Simon Kimbangu Kiangani

Dans son message, le chef spirituel et représentant légal de l’église de Jésus-Christ sur la terre par son envoyé spécial papa Simon Kimbangu (EJCSK), Simon Kimbangu Kiangani s’est dit satisfait du déroulement des festivités de son anniversaire et celui de la disparition de son grand-père, le fondateur de l’église kimbanguiste.

Il a invité les sympathisants et les fidèles kimbanguistes de l’Afrique et du monde à se donner à la construction de la ville sainte de Nkamba, « Nouvelle Jérusalem », afin d’accomplir la prophétie de Simon Kimbangu et contribuer au rayonnement de l’œuvre salvatrice de ce libérateur de l’homme opprimé.

Simon Kimbangu Kiangani a, par ailleurs, exhorté les fidèles à s’impliquer dans la pêche, l’élevage et l’agriculture, tout en conseillant aux nouveaux baptisés « à toujours prendre le corps et le sang de notre seigneur Jésus-Christ pour être ressuscité ensemble avec lui au dernier jour ».

Les fidèles et sympathisants kimbanguistes ont offert plusieurs cadeaux à leur père spirituel, notamment, des boeufs, des tôles, des chèvres, des poissons, des œufs, des jus, des sacs de riz, des sacs de ciment et d’autres objets utiles pour la construction de la cité Sainte.

Plusieurs personnalités ont pris part à cette activité, notamment, les députés et sénateurs, les ministres (Fonction publique ; du travail, de l’emploi et de l’insertion ; et de la Formation Professionnelle et Métiers), les chefs coutumiers, les professeurs des universités.


ACP /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*