RDC : un mort et des maisons incendiées(Un conflit coutumier dégénère à Isangi)

Un conflit de pouvoir coutumier a fait un mort et vingt-six maisons incendiées dans le groupement Liambi, en territoire d’Isangi (Tshopo), a annoncé mercredi 20 mai le président de la société civile locale, Joseph Bassay. Selon lui, deux camps opposés s’étaient affrontés au marché de Yafira la semaine dernière. 

Plusieurs biens ont été emportés et les gens se sont retirés dans la forêt par peur de représailles.

« Jusqu’aujourd’hui, la population ne parvient pas à sortir. Les deux camps se recherchent. Donc, quand on vous soupçonne que vous êtes de tel camp on vient incendier votre maison, on vient tout bruler. Je vous dis qu’aujourd’hui, personne ne peut rester à la maison parce que d’abord là où l’on a tué quelqu’un sa famille est en colère et cherche tout le monde (pour tirer vengeance). Ce qui fait qu’il y a l’insécurité. Je vous dis que les autorités ne sont pas à même de restaurer la paix », a déploré Joseph Bassay.

Selon lui, ce même problème de conflit coutumier est aussi présent à Bambelota. Il accuse également les responsables territoriaux et provinciaux d’alimenter les conflits de pouvoir coutumier dans différents secteurs.

« Dans le territoire d’Isangi, ce n’est pas seulement l’unique conflit. Dans le secteur de Bambelota, il y a deux personnes qui se disputent la tête du secteur. Les autorités leur donnent des documents à tout moment. Nous pensons que là c’est un pouvoir géniteur de conflit et incapable de gérer la situation par la suite. Le gouvernement provincial et le territoire sont responsables de ce qui se passe actuellement. Ils doivent prendre leurs responsabilités ».

L’administrateur de territoire d’Isangi, Joseph Mindenga, a, pour sa part, rejeté ces allégations. Selon lui, l’auteur de ces troubles et quatre autres de ses complices ont déjà été arrêtés par la police.

 radio okapi/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*