RDC/Uvira : 12 maisons incendiées dans des affrontements entre deux groupes miliciens à Rusankuku

D’après les témoins, ces affrontements ont plongé les déplacés dans la panique totale alors que les deux groupes belligérants (les Maï-Maï et les Gumino) renforçaient de part et d’autre l’effectif des combattants dans leur position.Douze maisons ont été incendiées, lors des affrontements opposant les miliciens Maï-Maï et ceux de Gumino, mardi 19 novembre à Rusankuku (à 12 km au Sud de la localité de Mikenge) dans les hauts plateaux du territoire de Mwenga (Sud-Kivu).

Le même mardi, un autre village de Rusankuku, habité principalement par une communauté locale en conflit dans la région, a été attaqué par des miliciens Gumino.

Des sources locales affirment que cette invasion fait suite à plusieurs rumeurs d’un assaut des Maï-Maï sur Minembwe-centre, localité habitée actuellement en majorité par une autre communauté en conflit.

Le porte-parole de l’armée à Minembwe, le major Louis Claude Tshimwanga, a informé que les troupes des FARDC ont été déployées à Kalingi, près de Minembwe-centre, pour s’opposer aux miliciens Gumino qui tentaient de voler les vaches. Il n’a pas fourni d’autres détails sur les échanges des tirs qui ont opposé les FARDC au Gumino vers Kalingi.

Par ailleurs, les acteurs de la société civile dans la région craignent de nouvelles attaques projetées par les Gumino sur les villages de Bishigo et Kamombo, dans l’Est de Mikenge.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*