RDC-Sénat : « Après avoir décaissé 10,7 millions $ pour la riposte de Covid-19, le gouvernement prévoit 132,2 millions de $ dans le plan de trésorerie pour le deuxième trimestre »(S.Ilunga)

Le Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a répondu jeudi 21 mai, à la question orale avec débat du sénateur Jean Bakomito Gambu sur la gestion de la pandémie de la Covid-19 en RDC.

Devant les élus des élus, Sylvestre Ilunga a précisé que le gouvernement a déjà décaissé 10,7 millions de dollars américains pour la riposte de la Covid-19 depuis que la maladie sévisse en RDC.

Cependant, dans le souci de renforcer l’efficacité de la riposte, l’exécutif national prévoit 132,2 millions de dollars américains dans le plan de trésorerie pour le deuxième trimestre 2020.

« Pour le moment attendu, 121,1 millions de $ proviennent des ressources extérieures d’une quotité de la facilité de financement de 363 millions de $ accordés par le FMI au titre d’appui à la balance des paiements, convertis en appui budgétaire. Et 11 millions de dollars sur ressources propres », a précisé le chef de l’exécutif.

Par ailleurs, il a indiqué que le deuxième décaissement pour la riposte de la Covid-19 interviendra sur 3 axes principaux, à savoir :

  1. Les opérations strictement sanitaires pour un import de 185,3 milliards de FC, soit 105,9 millions de $. Il s’agit de la réfection et construction des hôpitaux, l’acquisition des médicaments et équipements ad hoc (comme les détecteurs dans le cadre de dépistage de la maladie, les respirateurs dans le cadre de traitement) , la formation du personnel médical ainsi que le financement de la pharmacopée locale.
  2. Les opérations sécuritaires dans le cadre des mesures de confinement et d’isolement pour un import de 31 milliards de FC, soit 17,7 millions de $ ;
  3. Les opérations humanitaires connexes pour un montant de 15 milliards de FC, soit l’équivalent de 8,6 millions de $.

Sachez que la Banque Mondiale s’est également engagée pour des interventions de l’ordre de 47,3 millions de dollars américains dont le décaissement pourra intervenir à partir du troisième trimestre de 2020, dès la ratification de l’accord de crédit par le Parlement.

ouragan fm/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*