RDC : Le premier Ilunga a déposé le projet de loi de finances 2020 au bureau de l’Assemblée nationale ce vendredi 08 novembre 2019

Le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a déposé ce vendredi 08 novembre 2019 le projet de la  loi de finances exercice 2020 au bureau de l’Assemblée nationale. C’est la présidente de la chambre basse du parlement, Jeannine Mabunda, qui l’a réceptionné.

Ce projet de budget a été voté par le conseil des ministres à hauteur de 10 milliards USD en recettes et en dépenses soit un taux d’accroissement de 63,2 % par rapport aux prévisions budgétaires de l’exercice 2019 évaluées à 5,9 milliards USD.

L’Assemblée nationale dispose règlementairement de 40 jours pour adopter le projet de loi de finances. Il en sera de même aussi pour la chambre haute, qui ne dispose que de 20 jours, en principe.

C’est depuis le 16 septembre 2019 que s’est ouvert à l’Assemblée nationale et au Sénat la session ordinaire de septembre 2019. Une session essentiellement budgétaire qui va s’est clôturé le 15 décembre prochain.

ACTUALITE.CD

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a déposé ce vendredi le projet de loi de finances 2020. Selon ses dires, ce projet de budget correspond au contenu de son programme présenté

« Je suis venu déposer auprès du bureau de l’Assemblée nationale le projet de budget pour l’exercice 2020. Les innovations et autres, je le dirai quand je vais m’exprimer devant l’Assemblée. C’est un budget qui reprend toutes les préoccupations qui ont été exprimées dans le programme du gouvernement que j’ai présenté et qui a été validé », a t-il déclaré

C’est le 25 octobre que le gouvernement avait adopté me projet de Loi de Finances exercice 2020 dont le budget s’établit, en équilibre, à FC 16.895,8 milliards, en dépenses et en recettes, soit un taux d’accroissement de 63,2 % par rapport aux prévisions budgétaires de l’exercice 2019.

Le programme du gouvernent de Sylvestre Ilunga Ilunkamba avait été adopté par l’Assemblée nationale et l’équipe gouvernementale a été investie, le 6 septembre au Palais du Peuple. Une grande partie de l’opposition avait boycotté cette séance. Ce programme s’articule autour de 15 piliers regroupés en quatre grands secteurs.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*