Tanganyika : Plus de 50 morts et des blessés graves dans le déraillement d’un train à Mayibaridi

Un déraillement de train a eu lieu ce jeudi 12 septembre 2019 aux environs de la localité de Mayibaridi dans la province de Tanganyika, indiquent plusieurs sources concordantes.

D’après les premières informations, plus de 50 morts et des blessés graves sont signalés.

L’incident est intervenu vers 3 heures du matin, a-t-on appris.

Steve Mbikayi Mabuluki, ministre des Actions humanitaires et solidarité nationale a confirmé l’information via son compte twitter.

« Au nom du gouvernement de la République, je présente mes condoléances aux familles de victimes », a-t-il écrit.

Il a, dans la foulée, annoncé que des dispositions vont être prises en rapport avec ce drame.

« Réunion en cours pour des dispositions à prendre », a souligné Steve Mbikayi, ministre des Actions Humanitaires et Solidarité Nationale.

On en sait un peu plus  sur le déraillement d’un train tôt le matin de ce jeudi dans la province du Tanganyika. Selon Dieudonné Kamona Yumba, ministre provincial de l’intérieur du Tanganyika, il s’agit d’un train marchandise en provenance de Kindu qui a déraillé entre les villages Mayibaridi et Nyemba, dans le territoire de Nyunzo.

Le gouverneur Zoé Kabila a dépêché une équipe pour secourir les victimes.

« Il y a eu déraillement d’un train en provenance de Kindu, c’est un train marchandise qui a déraillé vers 6H15, entre le PK 606 et 605 sur la voie entre les localités Mayibaridi et Nyemba. Il y a quelques morts et quelques blessés. A l’endroit où il y a eu l’accident il n’y a pas le réseau de communication, le gouverneur (Zoé Kabila) a dépêché l’administrateur de Nyunzu avec des médecins et infirmiers pour le secours. C’est après qu’on aura le nombre des victimes. Trois wagons sont tombés, la commission créée par le gouverneur va quitter le lieu cet après-midi, nous aurons plus des précisions », a déclaré Dieudonné Kamona Yumba, ministre provincial de l’intérieur du Tanganyika.

Steve Mbikayi annonce des concertations au niveau du gouvernement en faveur des victimes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*