RDC-UDPS : la démission de Jean Marc Kabund « n’étonne personne », selon Lusanga Ngele

L’un des treize parlementaires et membres co-fondateur de l’UDPS, Lusanga Ngele a réagi mardi 18 janvier à l’annonce de la démission de Jean-Marc Kabund de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale. Selon lui, cette décision n’étonne personne. 

« Le problème de Kabund ne peut étonner personne, parce que, lorsqu’il préparait la création de son parti, tout le monde – surtout ceux qui sont à Kinshasa – le voyait. Et il ne peut pas partir comme sans qu’on envoi des auditeurs pour auditer sa gestion de l’UDPS », a déclaré François Lusanga Ngele.

Il demande par ailleurs à Félix Tshisekedi d’envoyer les fondateurs du parti en tournée à l’intérieur, comme à l’extérieur du pays, pour « demander pardon au peuple congolais pour toutes les bêtises qui ont faites par ceux qui animaient le parti. Ça fait honte ! »

Cette déclaration intervient quelques jours après que le président intérimaire de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, a annoncé sa démission de ses fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale.

Il avait fait cette annonce sur son compte Tweeter vendredi dernier, après l’incident ayant opposé ses gardes du corps à celui de l’une des membres de la famille présidentielle. En guise de représailles, les militaires de la Garde républicaine avaient saccagé la résidence de Jean Marc Kabund.

 

Radio Okapi/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*