La ville de Beni assiégée par des rebelles non identifiés

C’est depuis 06h du matin de ce jeudi 22 juin  que la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu s’est réveillée sous une pluie des tirs à l’arme lourde et légère.
 C’est une incursion des Maï Maï non autrement identifiés qui ont attaqué les positions des FARDC en plein centre ville de Beni.
 L’un des habitants  dit avoir vu les Maï Maï passerdans leur village à Butanuka.
« Apparemment ils cherchent à se diriger vers la résidence du chef de l’État en tirant des balles en l’air, c’est tout proche de chez nous », a-t-il souligné.
Un responsable du journal Les coulisses paraissant dans cette partie de la province du Nord-Kivu parle d’une situation confuse.
 « Tout le monde est terré chez lui à la maison
et les autorités ne sont pas joignables pour fixerl’opinion. Tout ce qui se raconte sur les réseaux sociaux ne sont que  des spéculations car personne ne sort de chez lui », a laissé entendre Nicaise Kibelbel.
 Cependant, le porte-parole de l’opération Sokola 1 le capitaine Mak Azukayi a promis de donner des amples détails dans les heures qui suivent.
 Notons que les balles continuent de crépiter pour le moment dans la ville de Beni. Les finalistes qui voulaient sortir pour la dernière journée des épreuves de l’examen d’État édition 2017 sont forcés de rester chez  eux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*