RDC-État de siège au Nord-Kivu : le Gouverneur Constant Ndima prévient qu’il ne négociera pas avec les groupes armés

Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-général Constant Ndima Kongba, a effectué ce lundi 21 juin 2021; une mission de « pacification » dans la cité de Kitchanga, située à l’ouest de la ville de Goma, en territoire de Masisi.


Le Gouverneur Constant Ndima est arrivé à Kitshanga

Le Gouverneur de province a sensibilisé la population sur place à pouvoir se désolidariser des groupes armés; source de l’insécurité qui a beaucoup persisté dans cette région.

Le lieutenant-général Constant Ndima prévient qu’il ne négociera pas avec les groupes armés. Selon lui, l’état de siège instauré par le Chef de l’Etat est là pour installer la sécurité par force.

« Ces gens qui sont encore dans les groupes armés, mon message est de leur dire que la population de Kitchanga est déjà fatiguée; des viols et tous les problèmes qu’elle traverse. A travers l’état de siège proclamé par le chef de l’état, nous venons donc installer la sécurité par force. Et je vais dire à ces gens qui ont pris des armes disant qu’ils protègent leurs communautés : Aujourd’hui cette idée n’a plus sa raison d’être, et on ne va plus les négocier. S’ils sont vraiment des congolais, ils ne devraient pas se battre contre leur propre pays », dit le Gouverneur.

Dans son adresse à la population, Constant Ndima dit avoir donné de l’ordre aux Commandants des secteurs opérationnels; de recevoir toute personne qui acceptera par sa volonté de déposer les armes; mais aussi de traquer « sans pitié » tout celui qui continuera à résister.

Il dit avoir reçu des appels venant des différentes personnes se disant « protecteurs » de telle ou telle autre communauté; mais dit mettre son énergie en place pour mettre fin à ces slogans. Le Gouverneur a par la suite demandé la collaboration de la population toute entière, y compris les autorités à tous les niveaux; afin de réussir sa mission de rétablir la paix sur toute l’étendue de la province.

Notons que la région de Kitchanga est parmi les zones du Nord-Kivu les plus affectées par des groupes armés locaux et étrangers; qui insécurisent la population depuis plus de deux décennies maintenant.

Prunelle RDC/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*