RDC-Goma : les présumés assassins de l’ambassadeur Italien présentés au gouverneur militaire

La police nationale congolaise commissariat du Nord-Kivu a présenté mardi 18 janvier 2022 les présumés auteurs de l’assassinat de Luca Atanasio, ambassadeur de l’Italie en République démocratique du Congo au Gouverneur militaire.

Il s’agit de Bahati Kiboko et Balume Baluku avec des motards complices qui, en février 2021 avaient tendu une embuscade au convoi du programme alimentaire mondial (PAM) dans un lieu communément appelé 3 antennes, sur le tronçon Goma-Rutshuru, entre Kilimanyoka et Kinyambahoro en plein parc des Virunga. Toutes fois la tête de ce réseau des criminels à la personne de monsieur « Aspirant » est toujours en fuite.

«Maintenant mon général je vous présente trois groupes des criminels endurcis qui ont endeuillé la ville de Goma. Entre autre le groupe de ce qui avaient kidnappé l’ambassadeur de l’Italie, qui ont eu à l’assassiner. Celui qui a réussi à tiret sur l’ambassadeur c’est Aspirant et quand il a tiré ils ont beaucoup regretté par ce qu’ils devraient avoir beaucoup d’argent dans ces coins un million des dollars mais la mort de l’ambassadeur laissé qu’ils n’aient pas cet argent. Celui qui nous avons arrêté le 8 janvier quelques temps avec le signalement qui a eu c’est monsieur Balume spécialiste. Ils sont avec leurs complices qui sont des motards. Nous avons là bas issa , nous avons l’autre motard Binza. Ils nous ont dit comment ils opèrent», a expliqué Aban van Ang commissaire provincial de la police au Nord-Kivu.

A l’occasion, l’officier de la police a presenté deux autres groupes de criminels qui opèrent dans la ville de Goma et dans plusieurs coins de la province. Parmi ces bandits figurent les auteurs des kidnappings des humanitaires du comité international de la croix route et l’organisation CONCERN kidnappés dernièrement sur l’axe routier Goma-Kichanga. La police a présenté également les auteurs de plusieurs assassinats dont ceux de cambistes et plusieurs motards qui ont été abattus.

«Le deuxième groupe Kisangani avec sa figure comme crimel. C’est un groupe qui tue les cambistes , les motards, et consorts, les tuer et prendre leurs motos. D’ailleurs parmi eux , beaucoup sont déjà dans la prison d’Angenga», a-t-il ajouté.

Pour rappel , la présidence de la RDC avait annoncé la diligence des enquêtes pour mettre la main sur les commanditaires de l’assassinat de Luca Atanasio et d’ailleurs le gouvernement provincial du Nord-Kivu pointait du doigt les rebelles FDLR. Ces derniers avaient nié dans leur communiqué d’être des mèches avec les auteurs.

Prunelle RDC/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*