RDC-Ituri : La Task Force a eu des « contacts rassurants » avec les leaders des groupes armés (Thomas Lubanga)

Au cours d’une conférence de presse tenue, dans la soirée de lundi 17 janvier 2022, à Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, le coordonnateur de la Task Force pour la Paix, la Réconciliation et la Reconstruction a annoncé avoir eu des « contacts rassurants » avec les groupes armés.

Au cours de cet échange avec la presse, Thomas Lubanga Dylo, accompagné de son adjoint Floribert Ndjabu, a également indiqué que leur mission va entrer dans une phase « décisive » et que l’espoir pour un retour de la paix est permis. Une occasion pour cet ancien seigneur de guerre d’appeler les miliciens à se joindre au processus de paix avant qu’il ne soit tard.

« (…) Nous voulons dire à propos de la sensibilisation des groupes armés que les contacts rassurants ont été établis avec leurs responsables respectifs, sans exclusive. Notre mission va donc entamer très prochainement cette phase décisive (…) nous avons bon espoir. Les miliciens doivent saisir, avant qu’il ne soit tard, l’opportunité qui leur est offerte (…) pour quitter les groupes armés et se préparer à rejoindre le programme DDRCS qui va démarrer ses activités en Ituri dans les prochains jours (…) », a déclaré Thomas Lubanga dans des propos parvenus à actu7.

C’est depuis un mois que la délégation de la Task Force (plate-forme composée d’anciens seigneurs de guerre et autres personnalités visant à obtenir la fin des violences en menant des discussions avec les groupes armés) séjourne dans la province de l’Ituri. À travers des documents non authentifiés, deux (2) groupes armés notamment la Coopérative pour le Développement au Congo (CODECO) et la Force Patriotique et Intégrationniste du Congo (FPIC) avaient désavoué cette plate-forme pour des raisons diverses.


Actu 7 / Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*