RDC-Kwango : la ville de Kenge menacée par plusieurs érosions

La ville de Kenge, chef-lieu de la province du Kwango et siège des institutions provinciales, est menacée par plusieurs érosions naissantes et celles existantes déjà tendant à la couper à plusieurs endroits durant cette période des pluies, a constaté samedi à Kenge l’ACP.

Après la pluie, c’est le beau temps dit-on, cependant à Kenge, c’est le désarroi suite aux eaux stagnantes sur certaines avenues et aux menaces d’érosion en voie de morceler cette entité urbaine à l’insu de tout le monde, après la pluie.

Le quartier Masikita de cette ville de Kenge est le quartier le plus menacé par cette catastrophe naturelle, outre d’autres quartiers. Par ailleurs, les érosions situées à l’entrée de l’hôpital général de référence de Kenge et celle qui pointe vers la tribune centrale de la ville menacent de diviser l’unique route asphaltée de 5 km que possède cette ville avant qu’elles ne divisent les avenues et quartiers. Au quartier Forage, une grande érosion s’oriente vers l’ancien aéroport de Kenge et si les autorités n’y prêtent leur attention, les pluies qui suivront risqueraient d’endeuiller plusieurs avenues, quartiers et la population se verrait sans abris. L’une de causes serait le lotissement se fait sans normes urbanistes et les eaux de pluies mal gérées qui se déversent facilement sur les avenues.

Pour remédier à cela, il est impérieux d’urbaniser cette ville et trouver des solutions adaptées quant à la canalisation des eaux de pluie qui a déjà causé plusieurs dégâts en biens matériels dans cette ville et qui risquerait d’en faire plus si les autorités provinciales ne s’y attèlent d’urgence.


ACP / Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*