RDC : la situation d’Ebola reste toujours préoccupante à Biakato et Lwemba dans l’Ituri

En Ituri, la situation de la maladie à virus Ebola reste préoccupante dans les localités de Biakato et de Lwemba en territoire de Mambasa. Plusieurs cas contacts qui se sont dissimulés dans la communauté ne sont pas tous identifiés, cela après des dizaines de décès communautaires d’Ebola enregistrés pendant le retrait de l’équipe de riposte dans la zone, a déclaré le ministre provincial de la santé, Dr Patrick Karamura.

D’après lui, les défis à relever sont encore énormes surtout l’identification de toutes les personnes contacts dont 65 sont sous surveillance dans les centres de transit à Biakato.

Pour l’instant, un malade d’Ebola et dix cas suspects sont admis au centre de traitement de Biakato, précise-t-il.

Concernant la riposte, Dr Patrick Karamura rassure que des dispositions sont déjà prises pour maitriser cette épidémie, parmi lesquels la formation des agents locaux pour la prise en charge de cas d’Ebola.

La société civile de Biakato pour sa part estime que l’adhésion de la population aux mesures de lutte contre ce virus constitue le plus grand défi pour contenir cette épidémie.

Pour leur implication, les habitants de Lwemba ont demandé la réhabilitation du centre de santé locale qui a été saccagé par les miliciens mai mai et le recrutement des agents locaux dans l’équipe de riposte. »Il s’agit des préalables pour briser la résistance communautaire », affriment-ils

Le centre de traitement Ebola de Mangina, commune rurale située à 30 Km au Nord-Est de la ville de Beni où avaient été détecté les premiers cas d’Ebola au Nord-Kivu. Radio Okapi/ Ph. Martial Papy Mukeba

Un nouveau cas d’Ebola est notifié lundi 16 décembre dans la ville de Butembo au Nord-Kivu, a indiqué le chef intérimaire de la sous-coordination de riposte dans cette ville, Dr Jean Paul Atibasi. Selon lui, il s’agit d’un cas importé de Kantine dans la zone de santé de Mabalako en territoire de Beni.

La fille malade a été détectée dans une structure médicale de la commune Vulamba. Selon la même source, quelques contacts ont déjà été listés et les mesures de décontamination de la structure sanitaire et le ménage de la victime sont déjà prises.

La malade est sous traitement au Centre de traitement d’Ebola ITAV. Ce nouveau cas intervient après cinquante-cinq jours sans cas à Butembo.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*