RDC : le PPRD charge l’UDPS (Profanation des paroisses catholiques)

Le communicateur du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie( PPRD), s’en prend farouchement aux jeunes qui se sont permis de vandaliser les édifices de l’église catholique romaine, dont l’archevêché et la résidence privée du Cardinal Fridolin Ambongo.

Dans une interview exclusive accordée à 24H.CD, le communicateur du parti politique de Joseph Kabila accuse les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’être dernière ces actes illicites.

« Le sens du combat de Fridolin Ambongo c’est l’opulence des politiciens », a fait savoir Jimmy Kitenge qui estime que Augustin Kabuya brille par la légèreté de langage.

« Ambongo est un professeur de l’université. Tenir des propos désobligeant envers le cardinal est une insulte », a t-il condamné avec un ton ferme.

Pour ce communicateur resté fidèle à Joseph Kabila, l’UDPS, parti au pouvoir, a un mémoire court oubliant les efforts de l’église catholique en 2016, qui, pandant qu’elle avait du mal à mobiliser, les prêtres eux, à travers le Comité Laïc de coordination mobilisait la rue.

Rappelons-le, un groupe de jeunes qui serait de l’UDPS ont pris d’assaut l’archevêché et la résidence privée de Fridolin Cardinal Ambongo, dimanche 1er août dans l’avant-midi.

Lors de ces vandalismes qui d’ors et déjà sont condamnés entres autres par le gouvernement, et l’église catholique, ces militants qui seraient du parti au pouvoir, ont scandé des chants, proférant des propos désobligeants envers les prélats catholiques.

Le même scénario s’est déroulé à la province du Kasai-Oriental, fief du Président Félix Tshisekedi où quelques paroisses ont été profanées.


24H.cd /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*