RDC-Meeting Lamuka : Comme au terrain Sainte Thérèse, Martin Fayulu insiste sur la surpression du RAM et de l’état de siège

Ce samedi 16 octobre 2021, au cours de son meeting tenu devant la paroisse Saint Raphaël de Limete, point de chute de la marche de Lamuka, au terrain Sainte Thérèse de la commune de N’djili, il y a une semaine, Martin Fayulu a critiqué de nouveau e Registre des appareils mobiles (RAM) et l’état de siège instauré dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu pour luttrer contre les groupes armés.

D’apres Martin Fayulu, le RAM est une « escroquerie, un vol ». Il a, de nouveau, exigé sa suppression et à appeler la population à le soutenir contre cette  » taxe ». Pour ce qui est de l’état de siège, il a exigé la levée de cette mesure et le retour de l’administration civile en Ituri et au Nord Kivu.

Sur la question de la CENI, Martin Fayulu a exigé la dépolitisation de cette institution d’appui à la démocratie,en révisant la loi portant organisation et fonctionnement de la centrale électorale. Il a aussi mis en garde le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mbosso, sans le nommer.

« Dites lui d’arrêter de faire ce qu’il fait. Nous avons besoin d’une CENI qui fera bien son travail, une CENI qui publiera le vrai résultat. Nous irons au Palais du peuple », a déclaré Martin Fayulu devant ses militants qui criaient  » nous refusons Kadima ».

Il sied de noter que la marche était partie du croisement des avenues Kianza et de l’université (commune de Ngaba).

 
provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*