RDC-Nord- Kivu : vers l’actualisation du plan de contingence sur l’éruption éventuelle du Nyiragongo

La délégation gouvernementale qui a séjourné mardi à Goma pour s’imprégner de l’activité du Volcan Nyiragongo, est retournée à Kinshasa avec l’option de voir le processus d’adoption du plan de contingence être accéléré, en vue de parer contre toute éventualité, en cas d’une éventuelle éruption dans cette partie du pays.

Le ministre d’Etat, ministre du Budget, Aimé Boji Sangara,  faisant l’économie des entretiens avec les experts de l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG), sous la houlette du Gouverneur de  province, le lieutenant général Constant Ndima, a rassuré du souci de l’Exécutif national d’être mieux outillé et préparé pour protéger la population.

«Nous sommes venus échanger avec les Experts du Nord-Kivu auxquels nous avons associé les membres du comité provincial de sécurité, la Protection civile et le chef de la division provinciale des Affaires humanitaires et celui de la santé », a-t-il déclaré, précisant qu’ils ont « ensemble évalué la situation qui se présente au niveau du Volcan pour pouvoir rentrer à Kinshasa et faire rapport au Gouvernement, et accélérer le processus d’actualisation du plan de contingence , pour qu’en cas d’une nouvelle éruption volcanique, des mesures appropriées soient prises afin de protéger la population ».

A la question de savoir s’il y a des craintes  d’une éruption en vue, le ministre d’Etat a rassuré « qu’il n’y a pas à s’inquiéter » surtout qu’à travers l’OVG, le suivi est assuré continuellement pour qu’en cas d’une crainte éventuelle, l’annonce soit donnée par le Gouverneur pour une prise «des dispositions susceptibles de  protéger la population ».

Avant de regagner Kinshasa, cette délégation a déployé une série d’activités notamment,  la visite du laboratoire récemment équipé par le Gouvernement central, en plus d’une descente à Kibati, localité du territoire de Nyiragongo dont une bonne partie avait été dévastée par la coulée de la lave, lors de la dernière éruption du 22 mai 2021.

Dans la suite du ministre d’État en charge du Budget figuraient les ministres  de la Santé publique, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda, de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya, de la Recherche scientifique José Panda Kabangu, et des Affaires sociales, Modeste Mutinga Mutushayi.

 

ACP/provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*